Accueil

La guerre des consoles vidéo

 

Depuis les premiers modèles à nos jours, les jeux vidéo n’ont cessé de captiver la curiosité et l’intérêt. Avec le développement des technologies en la matière, les versions actuelles amènent le joueur à la découverte d’une tout autre dimension du jeu. Les jeux ne sont plus tous simplement ludiques, ils évoluent vers des versions participatives. On remarquera également la naissance de divers genres, qui sont sensés divertir toutes les populations. Le public cible concerne en effet à l’heure actuelle toutes les classes d’âge et de sexe. Le jeu vidéo n’est plus une bulle où les joueurs s’enferment seuls. On peut aujourd’hui partager des moments entre amis, en famille, et même partager une partie avec d’autres joueurs de l’autre côté de la planète.

Ces exceptionnelles évolutions du genre sont le fruit d’une lutte acharnée que se livrent les différents fabricants et producteurs. Pour en saisir tout le sens, une des meilleures approches est de revisiter l’histoire des jeux vidéo, tout en tentant de comprendre les motivations des nouvelles tendances en la matière, ainsi que ce qui pousse certaines personnes à développer une véritable addiction au jeu.

 

 

Le jeu vidéo à travers les âges

 

En voyant les versions actuelles, des jeux vidéo et autres consoles, il est difficile d’imaginer la forme ou le système de fonctionnement des premiers jeux vidéo. Aujourd’hui toutes les références font appel à des logiciels et des processeurs surpuissants. A l’époque, le rendu à l’écran était simplement le produit de circuits électroniques divers qui réagissaient principalement à l’électricité. Peu à peu, on est passé des cartouches aux CD, DVD et maintenant aux disques Blue Ray pour stocker les jeux. La façon de jouer a aussi fortement évolué.

 

Les premiers pas

 

S’il y un nom à retenir dans le domaine de l’histoire du jeu vidéo, c’est celui de Ralph Baer. Ce personnage qui travaillait à l’époque pour Sanders Associates est à l’origine de la première console de jeu, l’“Odyssey”. Malgré la réticence de certains producteurs de l’époque, la console sortira finalement en série en 1972, grâce à la signature d’un premier accord avec Magnavox en 1972. L’Odyssey utilisait des cartouches qu’il fallait insérer dans une fente. Ce ne sont pas des programmes qui sont contenus dans ces cartouches, ce sont en réalité des circuits qui déterminent la réaction de la console et l’affichage. L’Odyssey sera commercialisé dans d’autres pays comme l’Allemagne, le Royaume-Uni ou l’Angleterre plus tard. Quant à son fondateur, Ralph Baer recevra la National Medal of Technology de la main George W. Bush en 2006.

Peu à peu, on verra naitre sur le marché une profusion d’autres marques. Les premières vraies cartouches de jeu verront le jour en 1976 sur la Fairchild Channel F. malheureusement cet élan d’ingéniosité va pâtir du Krash du jeu vidéo en 1972. La compétition va cependant reprendre de plus belle les années suivantes, notamment avec le duel entre deux grandes marques, Sega et Nintendo.

 

Le jeu vidéo contemporain

 

La compétition entre les grands fabricants va reprendre de plus belle à notre époque. Cette compétitivité sera très fructueuse. De nouveaux genres de jeux et de consoles verront très rapidement le jour. Les consoles ne se limiteront plus au salon, ils deviendront portables et accompagneront les plus mordus dans leurs poches ou dans leurs sacs.

 

Dans la catégorie des portables, le marché sera longtemps marqué par l’hégémonie de la Game Boy. Les jeux vont connaitre la technologie 3D avec la console Saturne de Sega. Des géants de l’électronique et de l’informatique comme Sony ou Microsoft vont ensuite apporter leur part dans ce marché nouveau. Sony lancera la fameuse Playstation et Microsoft de son côté, la X-box. À cette même époque, Saga connaitre l’un de ses plus grands échecs, avec sa console Dreamcast. La console Playstation 2 battra tous les records de vente avec plus de 150 millions d’unités vendues.

 

Les consoles portables se mettront également à embarquer la technologie 3D, avec la Nintendo DS et la PSP de Sony. La septième génération de console sera marquée par l’arrivée de la Xbox 360, la Wii de Nintendo et la Playstation 3 de Sony. Ce sera au tour de la 3DS de Nintendo de marquer l’avènement de la huitième génération de jeux vidéo.

 

 

La guerre technologique

 

S’il y a un fait marquant dans l’histoire des jeux vidéo, c’est que les consommateurs ont de plus en plus soif de technologie. Les fabricants eux-mêmes ne cessent de mettre sur le marché des consoles qui rivalisent d’ingéniosité, embarquant toutes les nouvelles technologies issues de l’électronique et de l’informatique. Difficile en effet de sortir son épingle du jeu quand on sait qu’il faudra rivaliser sur un plan tarifaire sans toutefois laisser de côté les performances des appareils qui seront proposés aux utilisateurs.

 

Les consoles de salon

 

Actuellement deux ou trois marques se disputent les parts de marché de la console de salon. Avec la Xbox de Microsoft, la Playstation de Sony et les références de Nintendo, les joueurs auront le choix. Chaque nouvelle saison, ce sont ces trois géants qui rivalisent sur les meilleurs prix, mais surtout sur les consoles les plus puissantes. Avec leurs expériences et leurs technologies, Sony et Microsoft ont beaucoup misé sur la performance des consoles. On peut ainsi aujourd’hui profiter de consoles très puissantes qui sont capables de fournir des images 3D de très haute définition. Nintendo quant à elle a plutôt parié sur l’interactivité des jeux avec les joueurs. Les produits de la Wii sont par exemple, connus pour leur convivialité et leurs modes de jeu qui font appel  à tous les mouvements du joueur et non seulement à la dextérité à la manette.

 

Avec la guerre des consoles de salon, on remarquera également la sortie de titres, en collaboration entre les différents producteurs et les fabricants qui se jouent exclusivement sur certaines consoles. Si le joueur a envie de profiter d’un titre en particulier, il ne pourra alors le faire que sur une console particulière.

 

Le PC et l’ordinateur portable

 

Comme les consoles de jeux font appel à différents composants de l’ordinateur, ce dernier ayant également connu de très grandes avancées en matière de performances logiciel et matériel, les jeux vidéo n’ont pas mis longtemps pour se placer parmi les produits PC les plus prisés. À chaque sortie de titres sur les consoles, on remarque également des versions PC qui sont rapidement disponibles sur le marché.

 

En plus d’être performants, les PC ont également le bénéfice d’augmenter leurs performances. En effet, contrairement aux consoles de salon, les propriétaires de PC peuvent changer ou upgrader les composants physiques de l’ordinateur de façon à avoir de meilleures machines capables de supporter de meilleurs jeux. Une autre guerre a alors vu le jour en même temps que la guerre des titres.

 

Des fabricants de composants informatiques notamment de cartes graphiques fournissent des efforts exceptionnels pour proposer les meilleurs produits. Deux marques se tiennent ainsi farouchement tête sur le marché, Nvidia et ATI. Chaque marque sort régulièrement de nouvelles cartes surpuissantes qui permettent de découvrir de nouvelles dimensions de jeu. On peut désormais jouer avec des écrans multiples sans toutefois perdre en résolution et en qualité d’images.

 

La guerre des accessoires

 

Pour procurer encore plus de plaisir de jeu, les fabricants proposent également toute une foule d’autres accessoires qui se vendent à part les consoles. Des fusils, des volants et plein d’autres accessoires sont alors disponibles sur le marché et sont sensés augmenter le plaisir de jeu. Différentes marques, autres que les fabricants de consoles eux-mêmes, se battent alors pour gagner une part sur ce marché très porteur.

Pour les joueurs, cette guerre se traduit par d’innombrables accessoires disponibles sur le marché. Ils peuvent également profiter de meilleurs prix et peuvent par conséquent accéder plus facilement à de nouvelles dimensions de jeu. Avec l’avènement des nouvelles technologies en la matière, les jeux se passent désormais dans une dimension 3D. Les jeux de courses de voitures sont agrémentés de volants performants et même de réels simulateurs qui imitent les mouvements réels de l’habitacle.

 

 

La guerre des titres

 

En parallèle avec la bataille que se livrent les fabricants de consoles, les éditeurs de titres de jeux vidéo rivalisent également d’ingéniosité pour atteindre le cœur des joueurs. Dans la pratique, on remarque alors un foisonnement de titres qui sortent chaque saison. Cette guerre est également à l’origine de nombreux nouveaux genres dans le milieu, mais aussi de titres cultes, comme les anciennement très connus Street Fighter, Mortal Kombat, Zelda et plus récemment la série des Call of Duty.

La guerre des titres est également à l’origine de nouvelles manières et de nouvelles dimensions de jeu. On a ainsi connu des titres uniques comme Les Sims. Avec les nouvelles générations de consoles, le public est également appelé à s’émerveiller devant toutes les nouvelles possibilités. Il faudra cependant faire attention, car tous les titres ne conviennent pas à tous les âges. Certains sont réservés exclusivement à un public d’un certain âge, compte tenu des contenus violents ou à caractère sexuel qu’ils contiennent.