Accueil

Les TV connectées

 

Les TV connectées

On parle de la télévision connectée ou smart TV, comme d’une véritable révolution, mais en réalité, bon nombre de postes sont depuis longtemps connectés à internet. En effet, des opérateurs internet ont longtemps proposé dans leur bouquet une offre télévision. La question qui se pose pour les fabricants, mais également pour les particuliers est de savoir si c’est réellement l’avenir du téléviseur ou de simples services en plus.

Quoi qu’il en soit, il est aujourd’hui possible de profiter des différents services proposés sur ces postes. Comme le concept est relativement récent, la guerre des marques est encore palpable, ce qui se traduit par une certaine gêne au niveau des usagers.

 

 

Le concept de la télévision connectée

 

Les débuts des télévisions connectées se sont annoncés prometteurs. En effet, les grands tapages ou dossiers médiatiques qui se sont penchés sur la question miroitaient pratiquement une télévision “intelligente”. Les consommateurs se sont également attendus à de véritables révolutions, et se sont assez vite retrouvés déçus. Les évolutions futures de ce concept promettent cependant de changer à jamais l’habitude des téléspectateurs. Ce qui est sûr, c’est que les télévisions connectées contrastent cependant de la télévision que l’on a longtemps connue dans le salon.

 

 

Origine

 

C’est durant l’année 1993 qu’un terminal interactif fut pour la première fois relié à un système de réseau. Le premier brevet date de 1994 pour la France. À l’époque, de telles prouesses ne pouvaient servir qu’à des professionnels, vu les capacités des réseaux de l’époque. Les premiers domestiques essais pour relier la télévision à internet datent de plus de 10 ans.

C’est en effet dans les années 2000 que le fabricant Thomson et la firme Microsoft se sont associés pour donner naissance à TAK. À l’époque, il s’agissait d’un téléviseur connecté à la toile qui voulait proposer aux téléspectateurs l’accès à différents widgets. Ces derniers étaient alors destinés à fournir des informations à jour sur la bourse ou la météo. Malgré les grands efforts menés pour commercialiser ces premières versions, les actions n’ont pas connu le succès escompté à l’époque, bref, le public n’a pas suivi.

 

L’esprit

 

L’esprit de ce phénomène se résume en réalité à une de ces appellations, l’“interactive TV”. En ce sens, cette nouvelle génération d’appareil ne sert plus à recevoir des émissions, elle permet également aux téléspectateurs d’interagir avec leur environnement, par le biais de l’appareil. Les télévisions connectées apportent une nouvelle façon de vivre les programmes télé.

Elles s’adressent à toutes les générations, mais offrent surtout la possibilité de fournir des solutions d’information, de divertissement, éducationnelles et même sociales. Avec un de ces appareils dans le salon, il deviendra automatiquement le centre de tous les intérêts.

Pour réussir ce véritable tour de force,  les appareils sont connectés à internet et se servent du réseau pour fournir toutes les informations aux téléspectateurs. Par le biais de différents portails, les particuliers pourront également communiquer entre eux, partager et vivre ensemble leur quotidien.

 

Les services proposés

 

Pour apporter les révolutions annoncées dans les foyers, les télévisions connectées proposent principalement quatre grandes familles de services aux téléspectateurs, à savoir la navigation, la vidéo à la demande, la télévision de rattrapage, ainsi que les petites applications ou widgets.

Naturellement, les appareils connectés à internet servent à naviguer sur la toile. Différentes interfaces sont alors proposées sur les smart TV pour que les usagers puissent aisément surfer. Malheureusement, et ce, malgré les efforts des constructeurs, il n’est pas toujours évident de saisir une adresse internet avec sa télécommande.

En effet, les télévisions connectées ne proposent aujourd’hui d’autres périphériques d’entrée que la télécommande. La navigation se fait heureusement naturellement, tout comme ce qui se passe sur un navigateur standard.

On peut également accéder à la vidéo à la demande (VOD) sur ces appareils. Les téléspectateurs auront la possibilité de choisir entre la location ou l’achat de vidéos. La seule contrainte est cependant les moyens de payement qui diffèrent d’un opérateur à l’autre ou même la nécessité d’ouvrir un compte virtuel. Pour l’ergonomie, le besoin incessant de saisir son numéro bancaire n’est pas vraiment très pratique.

Sans surprise, on peut aussi accéder à la télévision de rattrapage sur les télévisions connectées. Plus besoin d’enregistrer un programme si le téléspectateur est obligé de le rater. Il suffit de suivre les différentes étapes pour retrouver les programmes auprès des opérateurs.

Tout comme sur les smartphones ou autres appareils mobiles, les propriétaires pourront également accéder aux widgets sur les terminaux. Certaines applications accompagnent les postes par défaut, mais il suffit d’en télécharger pour profiter d’une panoplie complète de petites applications.

 

La guerre des marques

 

La concurrence entre les différents fabricants ou fournisseurs a toujours profité aux usagers. Généralement, cette atmosphère permet de profiter de meilleurs prix et d’une meilleure qualité des produits, ce qui n’est pas forcément le cas pour les “connected TV”. En effet, la concurrence se traduit par certaines restrictions au niveau des utilisateurs. Cette lutte farouche est bien sûr motivée par les parts de marché en jeu.

 

Le marché de la télévision

 

Dans le monde entier, le marché de la télévision représente un espace énorme, ce qui explique l’intérêt des fabricants à toujours apporter de nouvelles solutions aux téléspectateurs. Pour le seul marché français, 98.5 % des foyers ont au moins un poste de téléviseur. Chaque individu passe une moyenne de 3 heures et 25 minutes devant son poste quotidiennement.

Finalement, ce sont chaque année plus de 7 millions d’unités qui s’écoulent sur le marché. C’est alors sans surprise que les fabricants de postes téléviseurs se livrent une lutte acharnée, quitte à un peu défavoriser les nouveaux acquéreurs dans le segment des télévisions connectées.

 

Besoin de se démarquer

 

Face à ce constat, il est nécessaire pour les fabricants de téléviseurs de se démarquer du lot. La grande majorité de ces constructeurs font chaque année preuve d’exceptionnelles ingéniosités pour offrir les meilleurs articles sur le marché.

Chaque nouvelle saison, c’est généralement au niveau de la technologie utilisée que les marques se livrent une rude concurrence. Les utilisateurs ont alors eu droit peu à peu à la télévision écran plat, au LCD, aux écrans LED et plus récemment aux téléviseurs 3D. Actuellement les télévisions connectées inondent également le marché pour faire vivre aux téléspectateurs de nouvelles expériences.

 

Des produits et services associés

 

La rude concurrence que se livrent les constructeurs se traduit dans le segment des télévisions connectées par un véritable dilemme pour les consommateurs. En effet, certains services accessibles sur les terminaux sont développés en association avec certaines marques ou certaines chaines de télévision.

Pour le téléspectateur, cette association se traduit par un accès restreint. Il ne peut alors bénéficier de tous les bouquets du domaine de la télévision de rattrapage. Pour les services de VOD, les usagers sont également contraints de multiplier les modes de payement par rapport au nombre de fournisseurs, puisque ces derniers disposent chacun de leur propre plateforme de payement.

 

Pour du public

 

Pour le public, l’annonce de l’arrivée des télévisions connectées s’apparente à une véritable révolution dans leur vie quotidienne. Les premiers articles qui traitaient le sujet n’ont pas tari d’éloges concernant ces produits.

Malgré que la smart TV soit une expérience à ne pas manquer, certaines personnes restent encore assez sceptiques quant au réel intérêt de ces appareils. Quelle que soit l’avis du consommateur sur la question, divers modèles sont dores et déjà disponibles sur le marché. Apparentées à des téléviseurs haut de gamme, les télévisions connectées sont généralement présentées avec des prix bien plus chers que les appareils standards.

 

TV connectée ou 3D

 

Lors de l’achat d’une nouvelle télé, la question que se pose plus fréquemment la majorité des acheteurs est le choix entre les télévisions connectées ou les téléviseurs 3D. À vrai dire, ce sont deux technologies complètement différentes, qui sont cependant toutes les deux destinées à apporter une nouvelle dimension au poste téléviseur.

Une étude américaine démontre actuellement un penchant des consommateurs pour les smart TV. En effet, la dimension de l’expérience est considérable. En plus, la 3D est handicapée par la nécessité d’acheter toute une gamme de matériels accessoires, comme les lecteurs blue ray ou les lunettes 3D, incontournables.

 

Les prix

I

l est actuellement possible de profiter des télévisions connectées à différents prix sur le marché. En entrée de gamme, il est possible de s’offrir un appareil à partir de 450 €. Bien entendu, tout dépendra de la technologie embarquée, mais également des différentes tailles parmi lesquelles il est possible de choisir.

Les appareils avec toutes les connectiques, une grande taille et différentes autres technologies peuvent dépasser 1 000 €. À ce prix, toutes les options imaginables sont disponibles, comme la résolution HD, le traitement du son multicanal, les prises HDMI, USB, ainsi que les différentes interfaces de sortie.

En optant pour les télévisions connectées, les utilisateurs pourront également profiter de tous les avantages et possibilités des appareils, qui sont en majorité gratuits. Il suffit de se brancher sur la toile avec une connexion déjà existante. Les seules fois où il sera nécessaire de sortir sa carte bancaire sera la location ou l’achat de film pour les VOD.