Accueil

Canon EOS 500D l'indémodable

 

Le Canon EOS 500D, la révélation

Le Canon EOS 500D vient d’être lancée sur le marché, c’est appareil se situe entre ses deux prédécesseurs à savoir l’EOS 450D et EOS 50D. Cet appareil est surtout destiné à la fois aux amateurs ainsi qu’aux professionnelles de la photographie. Mais la principale mission de cette nouvelle gamme est surtout de concurrencer le Nikon 90 D qui commence à accaparer le marché mondial d’appareil à grand capteur.

Présentation globale du 500D

En faisant la comparaison, on constate que ce nouveau produit de Canon est plus ou moins semblable à celui du Canon 450D  du point de vue de son esthétique. A première vue l’encadrement global est semblable, mais c’est au niveau de la qualité des matériaux de constructions que les deux appareils se différencient.

Puisque la nouvelle gamme de Canon est plus volumineuse que le Canon 450D. La nouvelle génération est beaucoup plus maniable et procure une prise en main plus stable avec sa manette nouvellement habillée. Au devant de l’appareil rien n’a pratiquement changé avec les mêmes commandes, mais c’est au niveau de la commande de balance des blancs qu’on a effectué une petite retouche. Parce que cette dernière a été remplacée par la touche attribuée à l’enregistrement vidéo pour aller se mettre à côté du trèfle de réglage. Le mode vidéo s’active plus simplement avec l’insertion d’un barillet de choix des types d’exposition.

La touche ISO a été toujours laissée à sa place c'est-à-dire à l’extrémité de la poignée dans le but de faciliter l’enclenchement  de la luminosité ambiante, même si cette position est moins confortable. On peut remarquer aussi l’installation du nouveau mode « Creative Auto » ou CA dont la fonction est d’améliorer la profondeur de champ à l’écran. . Ensuite  ses menus sont  plus appropriés et la dimension de l’écran est toujours de 3 pouces avec une résolution  de 920 000 points qui rend une qualité d’image plus adéquate. Ont été installés aussi un double détecteur de présence qui facilite l’extinction spontané de l’écran au contact du visage pour ne pas corrompre l’objectif.

On n’a enregistré aucune modification au niveau du système autofocus même si ce dernier avec le module AF sur 9 points présentait quelques défaillances dans le modèle précédent. Malgré tout, d’importantes modifications ont été  affectées à l’EOS 500D comme l’installation d’une deuxième molette de réglage au dos de l’appareil. L’appareil ne dispose que de 2 canaux de lecture contrairement à l’EOS 50D qui en possède 4.

 

                                                         

Caractéristiques techniques de l’EOS 500D

Comme on s’y attendait, on a repris le Capteur CMOS de 15,1 Millions de pixels plus performent que celui de l’EOS 450D mais pareil à celui du 50D. Ce capteur procure non seulement  d'excellentes prouesses en faible lumière et garantit une diminution exceptionnelle du degré de bruit sur les images. Mais également, permet d’exécuter des tirages en grand format sans faiblir la qualité de l’image lors de l’impression.

L’enregistrement de vidéo en Full HD de 1080 pixels est possible, tout comme le stockage de ces vidéos sur une carte mémoire avec une résolution de 720 pixels. Sa connexion en HDMI favorise la lecture en haute définition des vidéos et images sur n’importe quel téléviseur HD. Une fonctionnalité qui permet à Canon de rivaliser avec le  Nikon D90 qui la considère comme l’un de ses principaux avantages.

A noter que sur la molette du dessus, deux nouveaux symboles sont visibles. Ainsi, l’enclenchement de  vidéo peut être accéléré directement par le biais celle-ci. Avec ce même dispositif, on peut mettre en route le mode Auto Créatif qui a été conçu spécialement pour les novices.  Cet appareil est très performent même en présence d’un faible éclairage puisqu’il possède des sensibilités atteignant les 3200 jusqu’à 12800 ISO, cette fonction ne nécessite plus l’utilisation du flash. L’EOS 500D est aussi dotée d’une vitesse de prise de vue très conséquente qui peut atteindre 3.4 images par secondes pour un peu plus de 170 prises ininterrompues. Sur ce point, le nouveau venu fait moins que ses deux prédécesseurs dans le but de les laisser le privilège de la vitesse d’autant plus que sa puissance est centralisée ailleurs.   Grâce à l’importante résolution que procure son écran LCD Clear View de 3 pouces, l’appareil fournit une qualité d’images et vidéos hors du commun.

Et il est aussi convenablement lumineux pour lire des images claires en plein jour Pour faires des prises exceptionnelles, rien de mieux que de passer en mode de visée directe et utiliser la vision en temps réel.  Le système AF haute précision est composé de  9 collimateurs AF répartis sur tout le cadre pour une mise au point plus opérant sur les sujets décentrés. Le collimateur central dispose d'un objectif de type croisé haute réceptivité, conforme aux ouvertures de diaphragme f/2,8 ou plus. En effet,  ceci  permet d’avoir un réglage plus rapide avec les visées à grande ouverture dont la couverture atteint les 95% et un agrandissement de 0.87x que celui du 450D. Pourtant, l’activation de la priorité aux hautes lumières qui est symbolisée par la mention D+ désavantage la vitesse de prise de vue. Additionnée au capteur CMOS, le processeur DIGIC 4 de Canon favorise une retouche  de l'image sur 14 bits pour engendrer des dégradés parfaitement cohérents et des couleurs naturelles. DIGIC 4 permet également de réaliser une fonction avancée  qui se rapporte à la réduction du bruit lors des prises de vues soumises à une sensibilité ISO élevée. Mais en même temps le DIGIC 4  assure un démarrage à une vitesse rapide et un délai d'affichage immédiat des photos après enregistrement.

Le système de nettoyage EOS intégré du 500D met à  la disposition de ces utilisateurs  trois procédés de protection des images contre la poussière : diminution de la poussière à l'intérieur, mécanisme de nettoyage de l’objectif  dans l'appareil et logiciel Digital Photo Professional inclus pour faire face aux  marques persistantes.

Sa compatibilité avec tous les éventails d’objectifs EF, EF-S et les flashes Canon Speedlite de la série EX permet d’avoir des prises de vues personnelles pour chaque passionné  de la photographie. Comme sur l’EOS 5D Mark II, le 500D permet de rectifier instinctivement le vignetage. D’emblée, 26 optiques sont consignées en interne, mais il est possible de l’augmenter jusqu’à 40.

 

                                                                

 

Quelques remarques

 

Ce récent produit que vient de lancer Canon présente quand même quelques inconvénients aux yeux des utilisateurs. Tout d’abord la résolution  à 15 Millions pixels est considérée  avant tout  comme un argument marketing et commercial, puisque dans la pratique cette définition s'avère parfois déplaisante.

Par la suite, la capacité de son autofocus est d’une lenteur non négligeable comme celle de ses devanciers lorsqu’on passe en mode visé direct. Ensuite, sa faiblesse se caractérise  par la maigre aptitude de son mode vidéo en full HD qui ne peut réaliser que 20 images seulement par seconde. Suivie de l’inexistence d’une commande à distance de flashe sans fil et de Format sRaw.

Et enfin, des changements importants auraient été plus  opportuns comme la présence d'une seconde molette de réglage à l'arrière du boîtier. Sans pour autant oublier l’incompatibilité constatée de ses accessoires avec les autres appareils de Canon.

 

Néanmoins, toutes les appréciations se joignent sur le fait que ce produit offre une qualité d’image exceptionnelle avec une belle capacité de finition.

 

                                                           

 

 

En conclusion, Canon poursuit son  rattrapage sur le marché du reflex. La mise en vente de l’EOS 500D symbolise la détermination de l’industriel de ne pas laisser de place à Nikon, qui avec le D90, avait étonné la concurrence en lançant le premier reflex doté de la vidéo.

L’EOS 50D rivalisant avec le Nikon D300, les EOS 1000D et 450D jouant plutôt dans la même cour que le D60, le D90 n’avait pas de réel rival. C’est désormais chose faite avec cette nouvelle gamme de produits. On peut par contre  se poser la question sur la gestion que va opérer Canon face à  la succession de ses reflex d’entrée de gamme. Parce que  l’EOS 500D ne substitue  pas le 450D, même si leur nom est un peu semblable. Verra-t-on d’ici peut de temps sur le marché  un EOS 450D Mark II ? Ou est-ce que  la firme  va se focaliser exclusivement sur l’après 1000D et créer une seule gamme amateur ? Ce qui est certain, c’est que  la vidéo sera de la partie.

Pour l’invention de l’EOS 500D, Canon s’est principalement singularisée sur des composants qui ont fait leurs preuves sur des spécimens récents : les EOS 450D, 50D et 5D Mark II. On retrouve ainsi le châssis du premier, l’objectif du second, l’affichage et surtout, la vidéo Full HD inaugurée sur le troisième. Mais on a remarqué que quelques ajustements ont été réalisés afin de démarquer le dernier venu vis-à-vis de  ses semblables. En claire, c’est un modèle qui se situe entre les mondes du professionnalisme et de l’amateurisme. 

Maintenant que vous connaissez tout du produit alors à vous de faire le choix