Accueil

Explicatif sur les compresseurs à air

Introduction :

Un compresseur est un outil mécanique servant à comprimer un gaz. L’intérêt technique d’un compresseur repose sur une caractéristique particulier aux gazes et non partagés par les liquides. Contrairement aux liquides justement, il est possible de réduire le volume d’un gaz – la compression.

Image

Le compresseur :

A travers le procédé technique de la compression d’air ou autres gazes, le volume V1 de départ est mis sous pression par le compresseur ce qui réduit son volume à V2. Durant ce processus, le gaz s’échauffe. Une application classique de ce procédé se trouve dans les moteurs à combustion interne.

Le compresseur permet d’améliorer le rendement d’un moteur à combustion interne un réduisant le volume du gaz ce qui permet un meilleur remplissage des cylindres. De manière générale, l’air comprimé à travers le compresseur alimente d’autres appareils. Exemple : Compresseur à piston monophase

Image

Utilisation :

L’utilisation du compresseur d’air ne se limite à la voiture. Il existe des nombreux champs d’utilisation pour les compresseurs d’air, notamment dans ce qui concerne le bricolage, comme la peinture, perçage, soufflerie, pulvérisation, sablage.

La puissance des compresseurs disponibles sur le marché varient bien sûr, en général on peut trouver des compresseurs d’air avec une capacité de 50 à 300 litres. La pressioin peut aller jusqu’à 10kg par cm2.

Le volume du compresseur dépend naturellement de la taille du compresseur (et ainsi aussi de son poids). Les compresseurs d’air sont eux même le plus souvent alimenté par une source électrique (220 – 380V), mais l’alimentation thermique existe aussi. Choisir le bon compresseur revient à cerner les utilisations qu’on en fait.

De manière générale, on peut dire que tous les instruments au processus lent ont réellement  peu besoin d’un compresseur puissant. Plus donc la vitesse de fonctionnement augmente, plus il faut viser un compresseur d’air à la puissance élevée.

Image

Références en ligne :

Le site Prosoud  offre un tableau de synthèse exhaustif sur la puissance de compresseur nécessaire à toute application de bâtiment et de bricolage. En effet, tous travaux avec un processus de vitesse modérée comme l’agrafage, le gonflage et la peinture peuvent être entrepris avec des compresseurs d’air avec un puissance peu élevée (50 à 100l). Dans les applications plus exigentes, comme le clé à choc, le meulage, le sablage, et le ponçage, il faut viser le 300V, surtout quand il s’agit d’une utilisation prolongée.
 


Comme l’explique bien le site www.brico.be, on distingue deux types d’utilisation de compresseur, l’utilisation directe et l’utilisation indirecte. Dans le cas de l’utilisation directe, l’air comprimé est employé directement. L’utilisation la plus courante dans ce cadre est le gonflage de pneus.

L’outil directement connecté au pneu à travers un tube permet l’ajout et la réduction de l’air comprimé. Autre champs d’utilisation : le soufflage, l’air sortant en pression du compresseur permet de nettoyer des machines sensibles (poussière, saletés non grasses). L’autre type d’utilisation, l’utilisation indirecte, n’a pas pour but d’utiliser l’air comprié en tant que tel comme pour nettoyer, mais l’air sert à alimenter un autre appareil. L’exemple classique, la peinture au pistolet. Le pistolet émet la couleur à haute pression grâce à l’air comprimé.


Autre exemple, la cloueuse ou agrafeuse . La cloueuse utilise l’air comprimé pour enfoncer le clou, en entier et en une fois. Très présent dans ce segment, l’entreprise allemande Bosch produit une large gamme de cloueuses pneumatiques qui se différencient en fonction de la longueur de clou et du diamètre de clou.

Image


 

Ensuite, on penserait encore au marteau burineur qui permet de s’attaquer au beton. A la manière d’un marteau classique, mais à une vitesse réglée par le compresseur d’air, le marteau burineur brise la résistance du béton à travers des coups incessants sur le matériau.

Enfin, il ne faut pas oublier la boulonneuse. Dans le cas de la bouloneuse, l’air comprime fait en sorte à ce que le mandrin tourne. La rotation va dans les deux sens pour que la boulonneuse peut visser autant que dévisser.

Voici quelques bons sites qui donnent des conseils sur le choix et l’utilisation d’un compresseur :

Image

Conclusion :

Merci d'avoir suivi notre guide ! En espérant que nos explications vous auront permis de mieux comprendre les compresseurs et de mieux vous y retrouver, afin de bien comparer !