Accueil

La folie autour de Jean Dujardin

L’artiste français aux mille récompenses

 

Un Gars/Une fille, Brice the Nice, The Artist, ce ne sont qu’une infime partie des séries, courts métrages et fils dans lesquels Jean Dujardin, l’artistes français qui a récolté le plus grand nombre de récompenses a laissé son empreintes. Il est le premier acteur français à remporter un oscar ; un concours où le principal concurrent s’appelait George Clooney. La frénésie autour des films joués par le jeune comédien ne fait que commercer. Cela fait même pas quinze ans qu’il est entré dans le monde du cinéma mais voilà qu’il titille déjà les plus grandes personnalités du septième art. Depuis son premier film court métrage en 1999 jusqu’à maintenant, Jean Dujardin a joué dans 27 films courts et longs métrages. Et la liste ne s’arrêtera certainement pas là.

 

Des séries TV aux courts métrages

 

                                                                                 Jean Dujardin avec Alexandra Lamy,

                                                                                 les vedettes de Un gars/Une fille

 

L’homme qui sera à l’affiche des plus célèbres séries TV, films et sketchs sentait déjà qu’il sera un humoriste. Jean Dujardin, puisque c’est de lui dont il s’agit, a construit ce que sera sa carrière artistique dès son plus jeune âge. L’enfant terrible de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) a suivi des études d’arts plastiques pour vivre sa passion pour les dessins. Mais son premier poste lui a dirigé vers la réparation des serrures. Le destin de Jean Dujardin était déjà tracé et le comédien qui était en lui, s’était révélé alors qu’il effectuait son service militaire. De là, il puisait ses inspirations et l’humouriste commença à enregistrer ses premières scénettes, sketches. Les cafés théâtre et les bars parisiens étaient ses premières arènes où il faisait connaissance avec son public. Les choses s’accéléraient pour Jean Dujardin lorsque l’artiste à fait la connaissance des personnages comme Bruno Solomone, Eric Collado, au Théâtre du Carré Blanc. Tout ce beau monde fonde avec lui le groupe les Nous C Nous. Invité de l’émission Fiesta de France 2 animé par Patrick Sébastien, en 1997 puis en 1998, l’artiste s’était vu décerner son premier prix en gagnant le concours de Graines de Stars dans la classe comique.

 

Et du coup Jean Dujardin s’était vu attribuer en 1999 un rôle dans la série Un gars/Une fille. Une série, qui connaîtra cinq saisons, comptant 486 épisodes pour 4500 sketches, a crevé les petits écrans en France et en dehors du territoire. Les téléspectateurs ont tout de suite adopté Loulou, qui évoluait alors avec Alexandra Lamy. Les deux acteurs étaient partie pour une longue aventure de quatre ans. Scènes de ménages, crises de jalousies, les moments tendres vécus par un couple ordinaire, Un gars/Une fille a connu un franc succès et les deux «amoureux», la trentaine, était le couple modèle des jeunes de l’époque. La série raconte la vie du couple dans le living, dans la cuisine où Monsieur se prêtait au jeu du chef cuisinier, au lit comme le couple le plus glamour, Alex et Loulou jouaient bien leur jeu. Il fut un temps durant les périodes de vacances, Loulou et Alex se sont égarés au milieu du nul part en Asie ou, à l’île Maurice dans l’Océan Indien. La série était caractérisée par la prise de vue inchangée de chaque scène. Cela n’empêchait pas les téléspectateurs d’apprécier les frasques de la star qu’est Jean Dujardin et de son partenaire. Lorsque les deux personnages avaient des invités, ces derniers n’apparaissaient pas de face mais, ils étaient visibles seulement sur une partie de leur corps ou ils étaient filmés pas derrière pour laisser le champ libre aux vedettes de la série. Un gars et une fille réunissait tous les soirs cinq millions de téléspectateurs devant leur petit écran.   

 

 

…. vedettes de cinéma

 

                                                                        Jean Dujardin dans Brice de Nice.

 

Fort du succès de la série Un Gars/Une fille de Production 22, Jean Dujardin intéresse les grands producteurs de films. Il débute sa carrière d’acteur dans un petit film d’humour A l’Abri des Regards indiscrets. Puis il était engagé dans un autre film court de Gérard Bitton et Michel Munz intitulé Ah si j’étais riche dans lequel il évoluait aux côtés de Jean-Pierre Darroussin et Richard Berry. Puis, l’acteur poursuit son ascension et jouait en 2003 dans trois films différents : Toutes les filles sont folles ; Bienvenue chez les Rozes et Les clés de bagnole, une production de Laurent Baffie. Jean Dujardin continue sur sa lancée et prend un rôle dans un film titré sous Mariage. Ce fut en 2004 et Dujardin jouait avec Laurent Baffie. Le convoyeur ; Les Dalton,  Rien de Grave sont des films dans lesquels l’acteur a participé en tenant le premier rôle. Jean Dujardin s’était déjà imposé en véritable acteur de cinéma et les producteurs voulaient tous l’avoir comme héroïne dans leur film. Mais tout le monde s’accordera à dire que Jean Dujardin a connu son premier réel succès dans le cinéma grâce à son rôle dans Mariage.

 

Jean Dujardin anime son propre rôle dans La vie de Michel Muller est plus belle que la vôtre et il s’appelle Brice dans ce film. Ce dernier étant le personnage clé des sketches de la star dans son film Brice de Nice. Jean Dujardin amène ce film au premier plan des grandes salles de cinéma. Son talent d’humouriste le propulse encore plus loin dans une comédie intitulée L’Amour aux trousses, où il joue avec des personnages comme Pascal Elbé et Caterina Murino. L’artiste évolue ensuite dans la parodie Il ne faut pas jurer de rien produite par Eric Civanyan avec comme partenaire Gérard Jugnot. Un petit changement de style pour l’acteur de cinéma en 2006 où il devient l’agent OSS117 dans OSS 117 : Le Caire, nid d’espions du réalisateur Michel Hazanavicius. Le fils de Rueil-Malmaison était également visible dans des films comme Hellphone avant de ravir la vedette dans le film Contre-enquête produit par Franck Manusco. Jean Dujardin, le temps d’un tournage, porte les habits d’un jeune commercial pas très honnête du tout dans 99F dirigé par Jean Kouen. L’artiste humouriste accumule les succès et attirent toutes les convoitises autour de lui. Ce self made man du cinéma français joue désormais dans la cour des grands s’il n’est pas le plus grand acteur de l’époque dans l’Hexagone pour snober l’incarnation de Philippe Abrams, personnage principal du film d’humour Bienvenue chez les Ch’tis. Héroïne de Ca$h, un film d’Eric Besnard en 2008, Jean Dujardin enchaîne avec Un homme et son chien, un long métrage dramatique de Francis Huster où jouait aux côtés de Jean Paul Belmondo. Il poursuit sa route cinématographique et reprend son rôle d’agent OSS117 dans OSS117 : Rio ne répond pas. Il participe aussi dans Lucky Luke, le film de James Huth, dans Le Camisard dans lequel Loulou retrouve Alexandra Lamy ainsi que dans Les petits mouchoirs, signé Guillaume Canet           


Au sommet de son art

 

                                                                      Jean Dujardin, le premier acteur français récompensé

                                                                      d'un Oscar du meilleur film.

 

L’étonnante carrière de Jean Dujardin semble partie pour de longues années glorieuses, car il y a tous justes deux ans, il tenait le rôle du personnage principal du film de Bertrand Bilier Le bruit de glaçons puis Un balcon sur la mer, un film conduit par Nicole Garcia. Il a par ailleurs joué aux côtés d’acteurs et actrices de renom. Marion Cotillard était sa partenaire dans Les petits mouchoirs dont la réalisation était signée Guillaume Canet. L’ancien serrurier se retrouve désormais au sommet de son art après son film intitulé The Artist,  le premier et seul cinéma muet auquel Jean Dujardin a participé. Sorti en 2011 le film The Artist, mis en scène par Michel Hazanavicius, qui décidemment ne lâche plus l’acteur, a ému toute la France et les amateurs de film muet de la planète. Du moins, ceux qui ont eu la chance de voir ce film. La prochaine apparition de Jean Dujardin se fera dans un film portant le titre Les infidèles dans lequel il jouera aux côtés de Giles Lelouch.

 

La longue carrière cinématographique de ce jeune artiste comique, il a seulement quarante ans, a fait de Jean Dujardin l’acteur français qui a récolté le plus de récompenses. Dès son entrée dans ce monde, il a gagné avec son groupe Nous C Nous, le prix du concours Graines de Stars. Mais son succès a conduit Jean Dujardin aux concours des oscars des acteurs de cinéma. Il était nominé dans le concours du Meilleur Acteur aux Césars pour le rôle qu’il a tenu dans OSS117 : le Caire, nid d’espions, pour lequel, Jean Dujardin a décroché l’Etoile d’or du Premier rôle masculin. Il a également obtenu un prix, celui de l’interprétation masculine au Festival de Cannes. Il gagne également le trophée du meilleur acteur dans The Artist au 69ème Golden Globes de Beverly Hills au mois de janvier dernier. Jean Dujardin ira cette année récolter des étoiles sur la scène du cinéma international. Il est encore nominé à de nombreux oscars de film comédie. Le même film est consacré Oscar du meilleur film en 2012. The Artist étant alors le premier film non anglophone à remporter cette prestigieuse récompense.