Accueil

Le guide des vins

 

Que ce soit pour un repas de détente, une grande table ou un repas cérémonial, le vin sera toujours le décor et l’essence qui accompagne votre cuisine. C’est en effet, l’élément magique qui donne l’aspect divin aux mets savamment préparés ou qui transforme une modeste table en repas de prince ! Vous voulez impressionner vos invités ou vous voulez manger comme un roi, essayez d’en savoir plus sur le vin à travers ce guide.

 

Historique du vin

C’est une boisson qui a existé depuis fort longtemps, durant l’antiquité, et vers le VIIème siècle avant Jésus Christ selon certains auteurs. Le vin est en réalité une boisson alcoolisée issue de la fermentation du jus de raisin. La vinification est le procédé de transformation des raisins en vin. L’homme semble l’avoir maitrisé, d’abord avec les vignes sauvages puis en se mettant à la culture des vignes. La vraie racine du vin français prête encore à confusion mais les plus anciens témoins gravés dans l’histoire datent depuis la domination romaine. Par ailleurs, Marseille à l’époque grecque serait aussi la source de la production du vin en France. Dans les autres régions du monde, telle à Grèce, des recherches archéologiques remontent à l’an -6500 l’utilisation du vin et vers l’an -3500 à l’Egypte ancienne. C’est durant le Moyen Age que le vin a connu un grand essor dans les différents milieux français. La commercialisation et la production ont pris des envergures, notamment auprès des différents monastères pour les pratiques liturgiques et de communion chrétiennes. Durant des siècles, c’est l’unique boisson qui a pu être gardée en stock. Son ordre d’importance a quelque peu était remué avec la découverte du thé, du café et du chocolat à l’arrivée des explorateurs. Mais toujours est-il que jusqu’à aujourd’hui, c’est une boisson classée de luxe et de goût. La première mise en bouteille aurait été réalisée, seulement vers les années 1660 avec l’invention de la bouteille depuis Louis XIV. Un siècle plus tard, la mise en bouteille pour l’usage du commerce et des particuliers a été courante.

 

Vigne et vignerons de France

La grande réputation des vins français peut être expliquée par les spécialités du terroir. En effet, nombre des régions françaises constitue des références. Pour ne citer que le Bordelais dont les produits illustrent une haute qualité, de la personnalité et une longévité. Les sols graveleux donne une variété de cabernet sauvignon, tel le vignoble de près de 12000 ha du Médoc ou celui des Graves à plus de 4500 ha. Les vignerons de ces zones produisent ainsi un vin plutôt tannique. Une variété de Merlot est produite à Saint-Emilon pour 5400 ha de vignoble ainsi qu’à Pomerol. Le vin issu des Merlots sont veloutés et rond. Du côté de la Bourgogne, les surfaces vinicoles sont moins importantes à cause de l’importance des morcellements des terrains de cultures. Ainsi, les produits sont classés selon les terroirs géologiques dont le chardonnay, le pinot noir, le gamay,… Dans les Côtes du Rhône, un vignoble de 60000 ha est entretenu avec dans l’axe sud les plus grands produits du terroir tel côte-rôtie, ermitage, cornas, saint-joseph. Par ailleurs les autres régions françaises rassemblent également de très grands vignobles dont 1500 ha en Jura, 13000 ha en Alsace.

 

Différentes appellations

Les qualifications d’un vin peuvent découler de plusieurs paramètres. Tout d’abord de son pays d’origine origine ou d’un terroir précis. Le vin est également classé selon le nom du vinificateur ou du récoltant ou encore de la cave coopérative. Une manière d’apprécier les types de vin les plus connus reposent en outre, sur la couleur ou selon la robe. Ainsi, le choix repose sur le vin rosé, le vin blanc et le vin rouge. Par ailleurs, les vins effervescents dépendent de la teneur en sucre naturel par litre de vin variant de 6g par litre pour du vin extra brut, 12 à 20 g par litre pour de l’extra sec, 17 à 35 g pour du sec et 33 à 50 g pour le demi-sec. Ce taux varie de moins de 2 g à 110 g pour les vins tranquilles avec une gamme croissante du vin sec, vin demi-sec, vin moelleux, vin liquoreux au vin doux naturel. Selon le vieillissement, il est possible de déguster du vin primeur ou du vin de garde. Le premier communément appelé vin de l’année ou vin jeune est un produit mis en vente peu de temps après la récolte. Sans doute que le Beaujolais nouveau est le plus reconnu en vin primeur. Le vin de garde, à l’opposé du premier, peut vieillir plusieurs années, de préférence dans une cave. Les critères de classification de vin ne peuvent être totalement exhaustifs, il est également possible de rencontrer des vins de groseilles, des vins de palmes, du vin aromatisé, du vin sans alcool, …

 

Fabrication du vin

Après la vendange, les « moûts » des raisins frais sont obtenus après que les grappes soient foulées par des machines. Puis, les produits vont subir des fermentations alcooliques grâce à des levures naturelles ou ajoutées. Les jus de raisin sont protégés d’éventuelle contamination à l’aide d’une légère dose d’anhydre sulfureux. Le jus qui s’égoutte en premier est de première qualité et il est traité à part du jus extrait par pressurage. Ce dernier constitue la deuxième cuvée. La fermentation est achevée dès que les sucres sont tous transformés en alcool et en gaz carbonique. Il est possible d’effectuer une seconde fermentation pour atténuer surtout l’acidité du vin. Ce processus concerne surtout les vins rouges. La robe des vins dépend du type de vinification. Le vin blanc est obtenu par pressurage avant toute fermentation. Le vin rouge est obtenu à partir d’une macération du jus et des grains de raisin durant la fermentation. Pour les vins effervescents, l’injection de gaz carbonique dans le vin est réalisée avant la mise en bouteille (sous pression). Les catégories vinées ou mutées sont des vins auxquels le jus de raisin frais é été mélangé avec de l’alcool. Les plus connus sont le macvin du Jura avec de l'eau-de-vie de marc et le pineau des Charentes avec le cognac.

 

Le choix à faire, le vin dans la vie

C’est avant tout une question de goût mais qui nécessite en même temps un certain niveau de connaissance. Peut-être que tous les magazines disponibles ne seront de grand aide. En effet, de tels documents pourront renfermés surtout une grande part de conformisme par rapport à leur mode de financement. Par ailleurs, les supermarchés constituent un lieu, généralement pour haute distribution où les prix semblent compétitifs et les différents types largement stockés. Mais toujours est-il que les bouteilles de vin disposent toutes d’étiquette qui pourra aider sur l’origine ou le type. Ainsi, divers conseils peuvent s’avérer indispensables dont ceux des spécialistes, un sommelier, un vigneron ou un vinificateur. Si vous voulez disposez d’un cave, évitez d’acheter les vins nouveaux.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/8e/Barriques_Figeac.jpg/250px-Barriques_Figeac.jpg

Pour un repas particulier, il est peut être recommandé de se fier à ses goûts avec cependant quelques règles dans l’objectif d’apprécier la réelle saveur de la boisson. Les vins blancs et sucrés ne vont pas avec la viande rouge. De la même manière, les vins rouges ne sont pas recommandés avec le poisson, les crudités ou les fromages. Les accords se font ainsi en évitant les mets qui risquent d’abîmer la perception du type de vin.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f6/Copas-vino.jpg/220px-Copas-vino.jpg

 

Le guide des vins

Divers guides sont disponibles et les choix reposent sur les goûts de chacun. Il est possible de consulter en ligne ou sur divers magazines. En règle générale, ils servent à orienter les accords entre mets et vins ou à fournir des recettes de cuisine à vin. Pout cette année, le guide Dussert-Gerbet sort le Guide des vins 2012 qui est à découvrir avec entres autres le top des vignerons, les vins les plus recommandés et ceux à haute typicité.

 

 

Par ailleurs, parmi les guides les plus consultés figure le guide Hachette des Vins. Le guide a doublé ses nombres de références qui sont à 10000 en ce moment ! Ce guide a sorti son premier coffret en 2006. Il occupe la moitié de parts de marché total dans sa catégorie actuellement. Quant à l’actualité du vignoble et la qualité des millésimes, l’Alsace présente le Top Palmarès Vignerons 2012 qui est doté à son effectif de 8 prix d’honneur, de 8 prix d’excellence, de 6 satisfecits, de 9 lauréats et de 7 espoirs.

 

Conclusion

Les références aux vins en disent longs sur leur origine et leur type. Ainsi, ils permettent de guider vos choix ou de confirmer vos goûts ! Par ailleurs, la culture de la vigne a constitué depuis des siècles une grande activité pour une grande partie des paysans français. De cette manière, les différentes régions, certains pays ou un terroir particulier ont en tiré des aphorismes déguisés en petite maxime ou pour servir de réflexion morale. Parmi les plus utilisés, vous avez sans doute déjà utilisé « En vin est vertu cachée », « Le vin, c'est plus qu'une œuvre d'art, c'est une œuvre d'amour », « Le vin c'est le lait des vieillards ».