Accueil

Les fours de cuisine

Depuis le grand boom des fours de cuisine, la ménagère s’est trouvé une nouvelle passion ; cuisiner sans eau. Peut importe le type du met, du dessert ou de la pâtisserie ; le four se charge de tout en quelques réglages. De plus, cuisiner au four nous fait gagner du temps ; pendant que la nourriture cuise on a le temps de préparer autre chose. De nos jours, les fours sont encore plus performants, leurs options encore plus intéressants  et côté modèle l’innovation fait place. Pour vous éclairer un peu plus dans cette technologie culinaire, vous pouvez poursuivre votre lecture en vous penchant totalement sur cet article.

 

Généralités sur les fours de cuisine

Tous les foyers modernes sont équipés de four de cuisine. Ce n’est pas une question de conformité sociale, l’idée tend vers la qualité culinaire mais également vers le côté esthétique de la pièce dite cuisine. Le concept d’un four se définit en quelque sorte par la cuisson à haute température. La chaleur d’un four peut être alimentée via gaz, bois, électricité, énergie solaire ou autre. Cependant, le four à cuisine est le plus souvent alimenté au gaz ou à l’électricité.

Le four peut être une pièce à part entière et peut ainsi se poser au hasard dans la cuisine, toutefois, il existe aujourd’hui des fours encastrables qui ont été spécialement conçus pour épouser le design de la cuisine contemporaine. Ces fours ont, comme leur nom l’indique, la propriété d’être aménagés sous une table de travail ou bien au même niveau que la table ; ils sont tout simplement peu encombrants mais également plus performants.

 

 

 

 

En outre, faisant partie des caractéristiques les plus scrutées par les acheteurs, la porte du four a bien évoluée depuis ces dernières années. Auparavant, les fours avaient surtout des portes abattantes ou bien des portes qui s’ouvraient à un rayon de 120° au maximum. Aujourd’hui, on retrouve des fours de cuisine avec porte tiroir et avec portes latérales. Dans les deux cas, on risque moins de se brûler quand on fait sortir son met du four.

 

Les fours de cuisine de type traditionnel

Ils représentent toujours les modèles de fours les moins chers qu’on puisse trouver sur le marché. Ces fours de cuisine sont en effet classés parmi les appareils électroménagers classiques à cause de leurs fonctions tout à fait basiques. Décongeler un pain de viande, cuisiner des recettes simplistes, griller de la viande plutôt grasse, rôtir un poulet ; tels sont donc les promesses du four traditionnel. Cependant, dit-on souvent qu’il est plus écologique et plus économique.

 

Les fours de cuisine à fonction multiple ou « multifonction »

Disposant des mêmes caractéristiques qu’un four traditionnel, ainsi que d’un système plus innovateur le four multifonction est un bon investissement. Effectivement, on peut reproduire exactement les mêmes recettes simples avec un four multifonction, sauf que cette fois, la cuisson est plus raffinée. Le four multifonction traite la nourriture grâce à une résistance qui produit de la chaleur dans la partie haute ainsi que dans la partie basse du four. Il est aussi équipé d’un système de ventilation qui converge de l’air chaud  dans la partie centrale du four. Le préchauffage n’est pas obligatoire avec un four multifonction, ça nous fait gagner plus du temps.

 

 

Le four de cuisine à double compartiment

En dépit de son prix assez exubérant, ce four est une perle rare. Evidement, c’est sa capacité à contenir plusieurs mets à la fois qui fait son charme. Moins d’énergie gaspillée et plus de nourritures cuites en peu de temps. Ce four possède toutes les options classiques ainsi que les accessoires et les options supplémentaires du four moderne. Les deux compartiments du four double ne sont pas identiques en taille et en quelques réglages près. Souvent, la partie la plus menue des deux compartiments est réservée à la pâtisserie. Côté modèle, il est disponible en mode compartiments à l’horizontal ainsi qu’en mode superposé.

 

Le four de cuisine à vapeur

Pour ceux qui adoptent une tendance culinaire allégée, ce four spécial repas cuits à la vapeur est un élément incontournable de la cuisine. Certes, il est moins volumineux que tous les autres fours, soit on ne peut pas profiter de l’énergie produite en une seule fois ; cependant elle ne détériore pas le goût du met après le passage du vapeur. Son container à eau à donc une capacité de moins de trente litres. Le côté chic de ce four est un des petits plus qui incitent les amateurs de bonne nourriture à se l’arracher des magasins d’appareils électroménager.

 

Le four solaire à entonnoir

Un physicien, professeur à l’université Brigham Young a inventé ce four tout à fait bio et entièrement économique. Il se conçoit en quelques gestes avec des matériels très ordinaires tels que carton (60 x 120 cm), papier aluminium (pour l’entonnoir), bout de bois, bocal, fil de fer. Bref, le concept consiste à faire converger les rayons solaires dans le container du four avec les parois de l’entonnoir. Il vous est possible de trouver plus d’explication sur ce système en vous renseignant sur le concepteur Pr. Steven E. Jones.

 

Les compositions indispensables quand on parle de four

Dans la partie du fonctionnement, le four de cuisine doit avoir les atouts d’un four multifonction ajoutés d’un système cuisson pizza et tarte mais également d’un thermomètre qui permet à la machine de définir la durée de la cuisson. Il doit aussi renferme deux gril dont un grand et un plus petit.

Concernant les équipements du four, certains éléments tels que le ventilateur, les touches de réglage tactiles, l’écran multilingue, le système de chauffage rapide et l’éclairage avec ampoule halogène sont très importants. Plus important encore, les options de sécurités intégrées, telles que la façade ou la porte froide, la fermeture automatisée, et les grilles anti-basculement ne sont pas négligeables.

Pour ce qui est de l’entretien du four à cuisine ; actuellement, presque tous les fours de cuisine disposent d’un système de nettoyage automatique. Le four peut donc se nettoyer par lui-même au cours de ou après la cuisson. Mais on retrouve également un concept moins cher qui se base sur un four à intérieur émaillé. Effectivement, ce dernier se nettoie facilement à l’éponge grâce à l’émail qui recouvre presque toute sa partie interne. Sinon, on retrouve aussi le four avec catalyseur, le four équipé d’un système de brûlage des résidus appelé pyrolyse ainsi que le four qui se nettoie à la vapeur avec son système d’hydrolyse.

 

Au bout des dernières innovations

Le minuteur est un accessoire non négligeable dans le monde du four de cuisine. Aujourd’hui, les temps sont plus cléments, les inventeurs ont trouvé un système bien efficace et plus performant pour remplacer le minuteur mécanique. On ne risque plus de casser son minuteur car le système est maintenant entièrement électronique, soit, intégrer dans les touches sensitives. Il s’agit ici du thermostat qui règle la chaleur du four avec plus de précision et qui arrête net l’appareil une fois la cuisson accomplie. Mais il existe également le programmateur de cuisson, de nos jours. Cela semble un peu futuriste et nous fait dire que c’est tout simplement comme dans les fictions dont en ne se lasse jamais. Cependant, ce fonctionnement est une des meilleures découvertes des concepteurs de four de cuisine. Dans ce cas là, la nourriture est décryptée suivant ses compositions et sa recette, son poids, sa teneur en eau et sa résistance à la chaleur. Il vous suffirait donc de composer par vous-même les données demandées et les mécanismes de l’appareil s’activent selon les meilleures techniques de cuisson.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le four de cuisine en vogue

Parmi les types de four déjà énumérés en haut, la tendance est plutôt axée sur le four multifonction pyrolyse. Certes, le four pyrolyse est très intéressant car il dispose de bons systèmes sécuritaires. Effectivement, ce four est toujours muni de porte froide et d’un système de verrouillage automatisé, de plus il a été conçu pour isoler la chaleur durant deux ou trois heures. En outre, tous les résidus laissés dans le four sont donc brûlés à une température de 500° avec le système de nettoyage pyrolyse. Le nettoyage peut prendre trois heures au grand maximum et notre part c’est juste de passer l’éponge ou un torchon une fois l’appareil refroidi. Le four à pyrolyse assure ainsi un nettoyage profond et nous évite l’accumulation de certains germes microscopiques quand le four ne fonctionne pas. Mais encore, il peut se trouver à pas cher du tout sur le marché français.

 

Conclusion

Le four de cuisine est donc indispensable ; tant il nous facilite la vie. Avec le four d’aujourd’hui, on n’est pas obligé de faire mijoter sa nourriture et on n’est pas non plus obligé d’attendre la cuisson afin de ne pas faire brûler le poulet. La nouvelle technologie entre en scène dans l’univers des appareils électroménagers et on est épargné des contraintes d’avant. Tout ce qu’on a à faire, c’est programmer le four et voilà le repas est prêt. Cependant, le cuisinier ne doit pas oublier qu’il est en contrôle de l’engin et qu’il doit ainsi garder un esprit précis. Bonne cuisson à tous avec le mariage entre plaisir culinaire et nouvelle technologie.