Accueil

Parrot AR.Drone

Après trois longues années d’étude et de conception, finalement Ar Drone fait son apparition dans les airs. Un produit signé Parrot, la société française se diversifie de plus en plus dans ses activités stratégiques. Ar Drone de Parrot, c’est en fait un quadricoptère qui se pilote à partir d’un iPhone ou encore de l’iPod touch via la technologie de connexion WiFi ad-hoc. Un produit destiné à tous ceux qui apprécient le monde de l’aviation ou encore le modélisme aérien, professionnels et amateurs pourront le piloter sans aucun problème rien qu’à partir des produits d’Apple. La prise en main se fait en quelques minutes, tout de même, pour réussir des voltiges spectaculaires, il vous sera indispensable de faire quelques pratiques. Ce guide vous permettra ainsi de découvrir toutes les informations à savoir sur le produit et ses caractéristiques spécifiques.
Découvrir Parrot AR Drone
Parrot AR Drone, c’est par définition un hélicoptère quadrirotor. Accessoire de divertissement pour les adolescents et les adultes, son pilotage se fait à partir des produits d’Apple fonctionnant sous l’iOS comme l’iPad, iPod touch ou encore l’iPhone. D’autres Smartphones possédant le système Symbian comme les téléphones Nokia ou encore ayant le mécanisme Android permettent également de le guider à distance via la technologie Wi-Fi. Une fois élancée dans les airs, la commande visuelle se fait à partir d’une image obtenue par la caméra frontale dont dispose l’appareil.
 On pourra dire que l’AR Drone de Parrot combine le modélisme, les jeux vidéo et l’environnement high-tech. En effet, sa description est relative à un joujou de James Bond car en plus de la caméra frontale, elle est également dotée d’une seconde caméra verticale permettant de contrôler la stabilisation. AR Drone est pareillement équipé de deux gyroscopes, d’un accéléromètre trois axes, de différents capteurs et d’un ordinateur intégré qui fonctionne sous le mécanisme de Lixux. Le calcul de l’itinéraire se fait par ailleurs à partir de deux émetteurs récepteurs à ultrasons.  
Parrot AR. Drone, plus que léger
Une fois lancé dans les airs, l’AR Drone batifole  vraisemblablement comme un oiseau de printemps. Il ne pèse que 400 g lorsqu’il est sous boite et une fois déballé le poids net de l’appareil est de 360 grammes. Grâce à ses deux caméras, vous obtiendrez des vues en version grand angle d’une qualité de 640 x 480 pixels pour celle qui se trouve au niveau frontal et une résolution de 176 x 144 pour la vue de dessous. Comme la plupart des modélismes, son contrôle se fait donc à partir d’une commande et celle de l’AR Drone se fait à partir des appareils d’Apple fonctionnant sous l’iOS. Capable de faire des mouvements spectaculaires du type voltige aérien, le contrôle de l’appareil se fait facilement sans grande difficulté. Pour la réussite de certaines figures, l’expérience est tout de même recommandée pour que votre quadricoptère ne parte pas en fumée.
AR. Drone de Parrot, un objet de divertissement avant tout
Pourquoi se priver du plaisir si on peut se le payer. AR. Drone de Parrot, c’est avant tout un objet de divertissement. Nombreuses sont les personnes qui pensent qu’il s’agit exclusivement d’un jouet pour adulte, mais ils ont tout à fait tords. Lors de la présentation de Parrot de l’AR.Drone par son PDG Parrot Henri Seydoux, il a assimilé l’appareil à une combinaison de jeu vidéo et de modèles radiocommandés. Suivant ses mots, un enfant de 10 ans pourrait être à la commande de l’appareil, pour ainsi dire qu’il est fait pour tous les âges.
Le prix de l’objet lors de son lancement était de 299 euros. Pour un jouet, c’est un peu cher mais en tout cas il offre encore plus de plaisirs que la PS3 que vous avez chez vous. Encore plus fort, AR. Drone via votre iPhone peut exploiter un jeu vidéo qui consiste à opposer des Drones dans des luttes aériennes virtuelles. De quoi se faire plaisir dans votre jardin ou dans un espace assez dégagé, d’autres applications viendront s’ajouter à ce type de jeu selon l’entreprise.
AR. Drone, des performances époustouflantes
Si vous vous demandez pourquoi vous devrez payer 300 euros pour un jouet, c’est tout simplement parce que les performances de l’AR. Drone sont considérables. Si on parle de quadricoptère, c’est parce qu’il est doté de quatre hélices faisant fonctionner quatre  moteurs lui permettant de s’envoler dans l’air. On pourrait rapidement l’assimiler à un OVNI étant donné ses caractéristiques et le bruit de l’appareil une fois en vole. La vitesse des hélices lorsqu’elles tournent est 400 tours par minutes et sa stabilité incomparable est obtenue grâce à la présence de puces MEMS, qui offrent par ailleurs une portée de 50 mètres. Dans le cas où il est hors de portée, le Drone automatiquement effectue une descente en douceur par paliers d’un mètre jusqu’à ce qu’il fasse un atterrissage parfait. Pour plus de perfection, Parrot AR. Drone est accompagné de deux coques distinctes. Le premier sert à l’utilisation intérieure avec une protection des hélices et le second est fait pour le divertissement extérieur qui met en évidence l’aérodynamisme du quadricoptère de Parrot. La stabilité de l’appareil est d’autre part maintenue même si le vent souffle jusqu’à 15 km/h.
Quelques points à prendre en compte
Le Drone de Parrot est un objet très résistant au choc. Pour une utilisation intérieure, l’objet pourra certainement supporter la confrontation avec d’autres objets qui pourront se briser lors de son passage. Il est ainsi préférable à ce qu’on l’utilise dans une pièce vide si possible pour éviter les casses surtout si un enfant est au commande de l’objet. D’autre part, les quatre hélices de l’appareil produisent un vent considérable et il est assez bruyant dans l’ensemble. Sinon, l’autonomie d’AR. Drone est de 12 minutes et il lui faudra un temps de recharge de 90 minutes pour que vous puissiez à nouveau jouer avec. Sur le plan sécuritaire, l’appareil s’arrête complètement si jamais les hélices sont en contact avec n’importe quel objet. AR. Drone tombe directement par terre aussi il est important d’éviter les contacts à une haute altitude. Ne vous amusez pas également à toucher les hélices des doigts, en effet cela vous marquera certainement par un regrettable souvenir.
Les spécifications sur l’AR. Drone
L’AR. Drone semble être un hélicoptère qui s’envole dans les airs. Avec une vitesse de pointe 18 km/h et pouvant parcourir 5 mètres par seconde, l’appareil a été fabriqué en fibre de carbone afin d’alléger son poids. Mission réussie, avec la coque d’extérieure, son poids est de 380 g et avec la coque d’intérieure qui permet de protéger les hélices, le poids total est de 420 grammes. La batterie lithuim-polymère est composée de trois cellules de 1000 mAh. Sa caméra frontale permet à l’appareil d’avoir un angle de vue de 93° et il est également équipé d’un capteur CMOS. Les images sont ainsi directement diffusées sur l’iPhone et elles peuvent pareillement être enregistrées, de quoi profiter pleinement des prises aériennes après avoir effectué un vol dans les airs.
Les détecteurs de l’AR. Drone
Etant donné que l’entreprise offre une application iPhone permettant de jouer directement à un jeu vidéo permettant l’opposition entre deux drones, l’appareil est ainsi équipé d’une validation des tirs des drones ennemis. Il détecte également le positionnement d’objets virtuels et notons que la détection est estimée entre 30 centimètres à 5 mètres à une hauteur de 1 à 16,4 pieds. Un autre capteur permet une estimation de la distance par rapport à un objet une fois qu’il se trouve dans les airs. La réalité des images peut également être transformée par l’AR. Drone. Suivant l’affichage perçu par l’appareil via ses capteurs, l’application sur iPhone ajoutera des ennemis virtuels à combatter