Accueil

Tout sur les TV 3D

Avec l’avancée effrénée de la technologie, très rapidement un appareil en vogue ne reste pas tendance pendant un long moment sur le marché. Si à peine quelques années de cela les télévisions LCD et les écrans plasma ornaient la plupart des boutiques, aujourd’hui la nouvelle mode tourne autour du monde 3D. Une technologie de pointe offrant des images en 3 Dimensions, les téléviseurs 3D connus pareillement sous le nom de Full HD ont tout simplement conquis le cœur des passionnés des vidéos et des jeux vidéo présentés dans graphisme d’une qualité irréprochable. Tôt ou tard, vous passerez également à ce nouvel affichage et il est fort probable que vous vous perdiez facilement dans cette jungle de TV3D qui inonde les magasins. Pour vous aider dans les choix que vous entreprendrez, toutes les informations indispensables à savoir sur cette haute technologie vous sont présentées via cet article.

La TV3D par définition

Par définition, une TV3D est une télévision qui possède la capacité de reproduire des images en 3 dimensions. Pour cela, elles sont équipées d’une technologie de pointe qui permet de présenter des images qui conviennent à chaque œil du spectateur. La perception par chaque rétine se faisant en effet sous des angles différents, le cerveau passe par la suite à un assemblage, ce qui permet d’obtenir des images en 3 dimensions. C’est comme s’il s’agissait en général d’une illusion optique donnant l’impression que les images sont transmises dans une dimension de profondeur. Le visionnage 3D nécessite normalement l’utilisation de certains équipements à savoir les lunettes à polarisation passives ou actives. Les technologies peuvent être multiples, notons qu’il est même faisable d’obtenir un effet 3D à partir d’un écran normal en 2D.

L’obtention d’un effet 3D suivant l’utilisation d’un écran 2D

Pour que l’affichage d’une télévision soit en mode 3D, la transmission des images devrait se faire séparément tout en diffusant pourtant la même scène. Ceci étant, une image est destinée pour l’œil droit et une autre pour l’œil gauche du spectateur. Les images semblent ensuite se superposer sur le même écran donnant par conséquent une forme asymétrique si on les regardait à l’œil nu.  Grâce à l’utilisation des équipements oculaires comme les lunettes 3D, le visionneur ne voit plus qu’une seule image en relief.

TV3D et la technologie Anaglyph

L’affichage 3D le plus courant repose sur la technologie Anaglyph qui fonctionne en général par l’utilisation d’un verre de couleur. Les images distinctes pour l’œil gauche et l’œil droit sont transmises dans un même laps de temps et sont déformées l’une par rapport à l’autre. Cela permet par conséquent à chaque œil de percevoir une image séparée, ce qui est à l’origine de l’image en version 3D. Dans l’ensemble, cette technologie n’est pas réellement appréciée étant donné la piètre qualité des images offertes étant donné les mauvaises couleurs et également l’effet 3D qui est assez médiocre. Un mécanisme qui n’est donc plus en vogue, rares sont les télévisions 3D qui adoptent ce type de système. Dans le cas où vous serez contraint à vous équiper d’une TV équipée de la technologie Anaglyph, la meilleure option est de maintenir une certaine distance pour une meilleure vision.

La TV3D et les lunettes à obturation active

Les lunettes à obturation active intègrent des filtres polarisés ainsi que des cristaux liquides qui ont pour objectif de rendre le verre tout obscur une fois qu’une infime tension passe par le dispositif. Le passage du voltage sur chaque  verre se fait alternativement à 120 htz, soit au minimum 120 parcours par seconde.  La transparence et l’opacité sont ainsi relayées au niveau de chaque verre permettant par conséquent à l’image d’être perçue successivement par chaque œil. Le reste du mécanisme repose sur une synchronisation du téléviseur et des lunettes de sorte à ce que l’image destiné pour l’œil droit ne soit perceptible  que lorsque le verre est uniquement dans l’obscurité et l’œil gauche ne pourra voir une image qu’une fois le verre totalement transparent.

Pour le fonctionnement des lunettes actives, le mécanisme doit être complété par un téléviseur qui repose sur une fréquence minimale de 100 Hz. Une fréquence plus élevée d’environ 120 Hz serait évidemment plus adaptée pour une meilleure visualisation. Ce procédé offre des images de qualité cependant il nécessite l’utilisation de lunettes qui à la longue sont assez massives et d’un émetteur à infrarouges permettant de synchroniser les lunettes ainsi que l’écran. Il s’agit certainement de la technologie la plus en vogue et la plus utilisée actuellement à l’instar de la vision 3D de Nvidia.

Les lunettes polarisantes qui offrent une vision 3D fonctionnent par polarisation de la lumière. Les équipements permettent de gérer les ondes électromagnétiques qui sont émises par des filtres polarisants et qui sont ensuite captés par des verres polarisants. En manœuvrant sur  les polarités, la vision peut être ainsi contrôlée à l’origine de l’affichage 3D. Pour que le mécanisme fonctionne, il faut que les lunettes et l’écran soient tout deux polarisés. Au niveau de l’affichage, le téléviseur transmettra en même temps deux images qui seront par la suite présentées en une seule ligne de pixels sur deux. Grâce au filtre polarisant et aux lunettes polarisantes, chaque œil ne verra ne percevra qu’une seule image et le cerveau se chargera de les assembler pour une version 3D.

Les lunettes polarisantes connues également sous le nom de lunettes passives sont pratiquement légères car elles ne fonctionnement pas sous alimentation, contrairement aux lunettes actives. Tout de même, étant donné que chaque œil ne pourra percevoir qu’une demi résolution ainsi qu’uniquement la moitié de la lumière, pour un meilleur résultat de l’affichage 3D, le visionneur doit obligatoirement se mettre en face de l’écran. Cette technologie équipe certains ordinateurs portables ainsi que la plupart des écrans Zalman Trimon.

Télévision 3D sans lunettes

Avoir un TV3D embarquant une technologie ne requérant plus l’utilisation des lunettes serait idéal. Certains téléviseurs possèdent la prouesse d’afficher une image 3D sans nécessité de lunettes grâce à l’utilisation du réseau lenticulaire. Le résultat offert ne semble pas pourtant satisfaisant car la résolution est pratiquement inférieure par rapport à ce que l’on perçoit généralement sur les TV LCD ou Plasma. En majeure partie, les fabricants ont constaté des problèmes de gestion de distance ou encore d’angle de vue et ces écrans habituellement ne sont pas destinés à plusieurs spectateurs comme dans les salles de cinéma.

La 3D ainsi que  les jeux vidéo

Il y a de cela quelques années, seuls les films étaient projetés en version 3D. Vu le plaisir offert par l’affichage, les jeux vidéo ont également été touchés par ce phénomène. Dans peu de temps, Il sera en effet désormais possible de jouer dans une autre dimension. Une option qui incitera les gamers à investir dans des TV3D, le plaisir sera certainement au rendez vous. Le mécanisme reposera toujours sur l’utilisation de lunettes 3D et l’image sera projetée à partir d’un PC ou d’un téléviseur.

Pour votre information, des jeux 3D sont déjà disponibles sur le marché et vous pourrez vous amuser à tout instant voulu. Starcraft II, Portal 2 et Civilization V sont actuellement présentés sous le format 3D.

La vision en 3D, pas pour tout le monde

Regarder un film en 3D, ce n’est pas tout le monde qui pourra le faire. Tous ceux qui sont atteints de cécité stéréo ne pourront jamais le faire. 5 à 10% des spectateurs souffrent de cette anomalie et dans la vie quotidienne, ils sont susceptibles de voir la profondeur mais ne peuvent être sensibles à l’effet stéréoscopique. Ces types de personne auront tout de même la capacité de voir des films en 3D en portant des lunettes 3 Dimensions actives mais tout simplement en version 2 D.

L’effet 3D et les maux de tête

Dans la plupart des cas, le visionnage en mode 3D ne devrait pas créer d’effets indésirables. Certaines personnes ne peuvent pourtant supporter le fait de s’exposer pendant une longue durée devant un affichage 3D. Raison probable, les fabricants de TV3D se concentrent toujours plus sur la qualité offerte et négligent quelque part le confort du spectateur. Les parents ne doivent pas également oublier que les pupilles des enfants ne sont pas semblables à ceux des adultes. En effet, elles sont plus ajustées d’environ 5 cm pouvant ainsi créer un affichage moins éloigné à l’origine des maux de tête.

L’utilisation des lunettes obligatoire

Pour un visionnage 3D, n’oubliez pas par ailleurs que vous aurez besoin des lunettes 3D. Elles seront obligatoires pour tous les spectateurs faute de quoi l’image obtenue sera totalement déformée et ne présentera aucun confort visuel. Il n’est pas possible pour toute une famille de voir un film 3D sans porter des lunettes adéquates.

Pour terminer, nombreuses sont les TV3D disponibles sur le marché et vous aurez un embarras de choix. Un petit comparatif des prix sera ainsi nécessaire et vous pourrez également sélectionner les marques suivant votre convenance. Sony, Hitachi, LG, Philips… elles sont effectivement multiples à proposer des TV3D de qualité.