Accueil

Trouver la meilleure couette pour bien dormir

Une couette est l’élément-clé pour une bonne literie. Nous sommes tous à la recherche d’un sommeil apaisant et reconstructeur. Savez-vous que chacun est unique alors le choix d’une couette ne peut se baser sur une quelconque publicité ? Eh oui, il suffit de trouver vos propres critères dans les produits disponibles sur le marché mais tout en sachant comparer les différences plus ou moins subtiles qui transformeront vos nuits.

L’utilisation des couettes date du Moyen Age

Aussi surprenant que ce soit, les chambres les plus organisées du XXIème siècle doivent quelques aspects de leur confort à une tradition d’il y a plus de dix siècles. Durant ces temps anciens, lorsqu’un jeune couple se marie, un surmatelas constitué par une sorte de sac rempli de duvet leur est donné. Le sac est recouvert par du tissu en lin. Après la découverte de la chaleur et du confort fournis par ce don, les hommes ont utilisé la couette pour amortir la dureté de l’hiver. Son utilisation était cependant en diminution vers le XXème siècle. En effet, la présence des acariens et le pouvoir allergène des couettes les ont rendues moins populaires. Mais ceci, jusqu’ à ce que les fibres synthétiques aient fait surface. En plus, la relation duvet-acarien est remise en cause par de récentes études.

Couette en duvet

C’est le type de couette le plus connu et le plus utilisé. La garniture est formée essentiellement de duvet et une certaine proportion de plumes ou de plumettes. Les flocons de duvet sont plus légers que les autres types de garniture. Ils offrent un degré d’isolation thermique important et parviennent à drainer l’humidité issue de la transpiration. Les duvets et les plumes sont prélevés sur des canards et des oies. Les duvets des oies sont jugés meilleurs. En général, cette catégorie est qualifiée de couette naturelle. Avec les tailles plus ou moins standardisées de 220 x 240 cm ou 225 x 200 cm pour deux personnes, il est possible de se procurer de couettes naturelles à partir de 59,99 euros. Ceci avec « Couette naturelle de Luxe ». Les couettes naturelles King de 225 x 220 cm conviennent surtout aux lits dont la largeur est entre 140 à 160 cm. Avec les couettes naturelles King, les produits sont catégorisés selon leur prix en couettes de luxe (haut de gamme), couettes milieux de gamme et couettes discount (bas de gamme). C’est avec La couette de Luxe et Dodo que l’on peut se procurer des meilleures couettes en France. Leurs produits sont rembourrés par du duvet d’eider. C’est le seul canard à duvet plus léger que celui des oies. Le prix moyen de telles couettes est à 7000 euros avec un maximum de 9000 euros. Le maximum de confort que l’on peut attendre d’une couette naturelle n’est pas encore bien représenté en France. Parce que si l’on parle de couette naturelle, c’est Housse-couette de Canada qui propose les plus hautes gammes.

 

 

Housse couette

Housse-couette offre une gamme fournie de couettes naturelles garnies par du duvet blanc canadien. Les couettes y sont confectionnées à la main, ce qui leur confère une plus grande résistance. En plus, le duvet utilisé provient d’oiseaux matures, élevés dans des espaces ouverts et en plein air dans des conditions climatiques variant entre - 40° C à + 30° C. Leur duvet est ainsi actif contre le froid glacial hivernal. Il s’agit des duvets de Canada qui permettent de produire des couettes de haute qualité, douces, isolantes et dotées de pouvoir de régulation de température. Les prix peuvent varier selon les marchands mais une couette canadienne de 240 x 260 cm peut coûter entre 700 à 1500 euros.

Couette en bambou

Aussi surprenant que ça soit, le bambou peut fournir plusieurs avantages non retrouvés dans les autres matières de garnissage. Il occasionne un meilleur repos et une détente plus profonde pour l’homme en libérant des ions négatifs du carbone. C’est un antibactérien naturel et il peut neutraliser les odeurs. En outre, le bambou possède une capacité d’absorption d’humidité. Il faut prendre garde au fait que de nombreux produits ne révèlent pas le vrai teneur de bambou qu’ils contiennent. Si vous lisez « 100% de Carbone de Bambou sur base de polyester », vous ne pouvez pas connaitre le pourcentage exact du bambou et du polyester utilisé. Il se pourrait dans certains cas que c’est l’enveloppe qui est en bambou mais le garnissage n’est constitué que de polyester.

 

 

Couette en soie

Les couettes en soie proviennent essentiellement de la Chine. La soie est connue par sa douceur et par sa délicatesse. C’est une matière qui agit en bon isolant avec une capacité de régulation de chaleur. Les couettes en soie peuvent servir en été comme en hiver. La soie possède une grande capacité d’absorption : de 30% le poids de son eau. ET c’est là un de ses inconvénients. En effet, lorsque nous dormons, nous perdons une quantité d’eau plus ou moins importante en transpirant. La transpiration s’accumule en partie dans le matelas et normalement s’évapore en traversant la couette. Avec la soie qui absorbe l’eau, la transpiration va s’accumuler et la couette devient une sorte de réservoir.

 

Couette synthétique

Les couettes synthétiques ont pour avantage d’être moins couteux que les couettes en duvet et autres couettes naturelles. La garniture est constituée généralement de polyester, de fibres synthétiques. Ces dernières sont plus résistantes aux moisissures et à l’humidité. Trois types de fibres sont utilisés : les fibres ordinaires, les fibres creuses et les fibres siliconées. Les couettes en fibres ordinaires sont vendues à moins de 50 euros. Elles présentent quelques inconvénients comme le fait allergisant par rapport aux bactéries et aux acariens ainsi qu’à la poussière. Les fibres ordinaires n’ont pas une capacité d’isolation assez importante. En plus, elles génèrent de l’électricité statique avec le frottement des tissus durant la nuit. Les fibres creuses présentent également ces mêmes désavantages. Seulement, de par leur structure, elle dispose d’une isolation plus élevée. Les fibres creuses siliconées ont un effet gonflant presque similaire au duvet d’oiseaux. Ceci car, la silicone donne une texture glissante aux fibres. En contraste aux autres fibres, celles-ci ne s’agglutinent pas par coin dans la couette mais forment un ensemble homogène.

Couette pas cher

C’est Couette Discount qui a réalisé ce concept dans l’objectif de fournir des couettes à juste prix. Couette Discount révèle le fait que le prix des produits à leur sortie d’usine sont augmenté jusqu’à 10 fois. Ainsi, différents types de couettes sont à la portée de chaque portefeuille avec la transparence du meilleur rapport qualité prix. Avec les couettes pas chères, vous serez exposé à une gamme de prix car pour une taille ou pour une qualité définie, le prix est différent. Vous serez surpris de constater que les mêmes marques que vous avez choisi chez Discount sont proposées sur plusieurs sites de vente à des prix nettement élevés. Les couettes proposées sont toutes garnies par du duvet et des plumes d’oies. Avec Couette Discount, vous pouvez gagner en confort et en qualité mais il faut cependant se méfier des couettes trop peu chères qui se dégradent vite. Vous pouvez vous procurer de couettes pas chères à moins de 20 euros.

 

Quelques critères

En Europe, tous les produits doivent suivre des critères assez stricts. Les couettes qui y sont fabriquées répondent ainsi aux normes exigées qui sont les suivantes : le pouvoir gonflant, l’information, l’inflammabilité et la bactériologie. Le pouvoir gonflant est testé sur un prélèvement de 20 g sur la couette. Concernant l’information, elle correspond à l’étiquette où l’on doit lire les lieux de la fabrication, la composition du garnissage (naturel ou synthétique) mais aussi leur pourcentage respectif. L’inflammabilité est testée pour estimer la propagation du feu dans une couette. C’est un calcul qui s’avère le plus souvent favorable aux duvets naturels car ils sont plus résistants par rapport aux garnissages synthétiques. Il arrive souvent que des produits de contrefaçon s’enflamment très vite avec un mégot de cigarette. Les tests bactériologiques consistent surtout à dépister la présence de ces germes : les salmonelles, les anaérobies sulfito-réducteurs, la flore aérobie mésophile et les streptocoques fécaux.

Les couettes enfants et bébés exigent plus d’attention. Avec le pourcentage élevé enregistré chez les enfants de moins de quatre ans dans leur lit, des normes pour leur sécurité ont été mises en place par la Commission Européenne. Ainsi, les conditions d’utilisation doivent être indiquées sur l’étiquette pour que l’enfant ne subisse une hyperthermie. La couette choisie doit correspondre à la température de la chambre et les conditions de nettoyage doivent être indiquées. En outre, les objets de décoration tels les boutons doivent être restreints. C’est dans l’objectif de réduire les risques d’absorption de ces éléments par les enfants. Pour que l’enfant ne s’étrangle pas, les lanières et les cordelettes sur les articles de literie pour enfants doivent être de petite taille.

 

Entretien

Les couettes peuvent être lavées en machine à 30 degrés. Pour éviter que le duvet se tasse dans un coin du lave-linge, mettez des balles de lavage dans votre tambour. En général, une couette qui convient à un lit d’une personne peut tenir dans une machine de 12 kg. Pour une couette de deux personnes, il faut utiliser une machine de 24 kg. Le sèche-linge est déconseillé car la qualité du duvet va être réduite. Le nettoyage doit se faire deux fois à trois fois par an.

Pour trouver un bon sommeil, pour dénicher une bonne parure à votre chambre et aussi pour bénéficier de la qualité et du confort des couettes qui suivent des normes sachez faire la bonne comparaison !